Comment se faire remboursé sur des prélèvements abusif de la mutuelle ?

Question détaillée

Question posée le 21/06/2016 par Cha57

Début janvier 2016, j'ai reçu un courrier contenant un bulletin d'adhésion concernant la mutuelle santé obligatoire "Interimaires Sante". J'ai de suite renvoyé le courrier pour etre dispensé de cette mutuelle avec tout les papiers nécessaires à la dispense. Ils l'ont reçu fin janvier et n'ont traité mon dossier qu'en mars. De ce fait, ma dispense à été prise en compte à partir du 1er mars. Cependant ils m'ont quand même prélevés sur les mois de janvier février. Après plusieurs appels ils me laissent espérer une reconsidération de la date de dispense, mais rien. Il y a quelques semaines j'ai envoyé une LRAR leurs demandant clairement de faire le nécessaire pour me remboursé les 2mois prélevés ! Pas de réponse ! Aujourdhui je les ai contacté, on m'a dit qu'ils avaient bien reçu le courrier mais en vue de la dispense prenant effet le 1er mars, ils ne feraient aucun remboursement pour janvier février !

Au final, avec toutes cette bataille, appels, courriers ils devraient presque me remboursé cela aussi enfin bon.

Que faire ?

Signaler cette question

1 réponse d'expert

Réponse envoyée le 21/06/2016 par Expertise Assurances Conseil

Bonjour,

Vous adressez une LRAR à leur service de médiation, leur exigeant sans délai le remboursement de ces deux mois de cotisation, leur signifiant qu'à défaut vous porteriez réclamation auprès de l'ACPR ...

Cordialement
Yves Renaud

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

6 commentaires

Commentaire posté le 21/06/2016 par Anonyme

Très bien merci, je vais m'en occuper des à présent, mais une question qu'est ce que c'est l'ACPR ?

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 21/06/2016 par Expertise Assurances Conseil

Commentaire posté le 21/06/2016 par Anonyme

Merci

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 22/06/2016 par Anonyme

Bonjour, après leur avoir téléphoné ils n'ont pas su me dire l'adresse du service de médiation. J'ai trouvé sur leur site plusieurs adresses mais je ne sais pas laquelle je pourrais utiliser. Pourriez me dire vous ? Voici le lien https://salarie.interimairessante.fr/index.php?mentions...

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 22/06/2016 par Expertise Assurances Conseil

Bonjour,

Je préfère ne pas faire de commentaires à l'égard d'un tel comportement ... De qui plus est, votre interlocuteur étant dans l'obligation légale de vous détailler précisément la procédure à suivre en cas de réclamation ...

TRAITEMENT DES RÉCLAMATIONS
En cas de mécontentement, nous vous recommandons de prendre contact avec notre groupe, auprès de votre interlocuteur habituel.
Sinon, vous pouvez adresser par écrit une réclamation à l’adresse suivante : VIVINTER, Service réclamation, 82 rue de Villeneuve 92 584 CLICHY Cedex.
Dans ce cas, nous nous engageons à vous apporter une réponse sous deux mois maximum à compter de la réception de la totalité des éléments de votre réclamation ou, à défaut, de vous tenir informé du déroulement de son traitement si des circonstances particulières faisaient que nous ne serions pas en mesure de respecter cet engagement.
Si, malgré tout, un différend éventuel persistait, vous avez la possibilité de saisir le Médiateur de la Chambre Syndicale des Courtiers d’Assurances, compétent pour toute réclamation d’un particulier (91 rue Saint Lazare, 75 009 PARIS) ou de vous adresser à l’Autorité de Contrôle Prudentiel, 61 rue Taitbout 75009 PARIS.

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 14/11/2016 par Anonyme

Je viens tardivement mais je voulais vous faire part de la suite des événements. Suite à ma fameuse réclamation leur disant que j'allais faire appel à l'ACPR je n'ai plus eu de réponse avant début août. Un courrier stipulant que malgré tout ils ne pouvaient rien faire, que le dossier une fois traité il ne reviendrait pas dessus, peu de temps après j'ai recu de nouveau me disant qu'il ne procéderai à aucun remboursement. Bref, j'ai lâcher l'affaire car qui plus est, les LRAC c'est moi qui les payent et sa commençait à chiffrer. Entre temps j'ai trouver un nouveau travail en CDI cette fois donc je croise les doigts pour ne plus jamais avoir à faire avec INTÉRIMAIRES SANTE ! Des escrocs m'en voilà débarrasser.

Merci encore pour votre aide. Bonne continuation

Signaler ce commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !

Ces pros peuvent vous aider