Tromperie sur la marchandise

À jour en Mai 2017

Écrit par les experts Ooreka

La tromperie sur la marchandise est un délit répréhensible, voisin de la falsification.

En matière commerciale, il existe des pratiques interdites :

Tromperie sur la marchandise : mensonge et fraude

La tromperie suppose la vente d'un produit ou une prestation de service.

Deux éléments permettent de démontrer qu'il y a tromperie.

La nécessité d'un mensonge sur la marchandise

La tromperie suppose un mensonge, qui peut porter sur différents aspects :

  • la nature, l'espèce, l'origine, les qualités, la composition d'une marchandise,
  • la quantité des choses livrées,
  • la livraison d'un autre produit que celui mentionné dans le contrat,
  • l'aptitude à l'emploi, les risques liés à l'utilisation d'un produit, les contrôles, le mode d'emploi.

Exemples : la fausse charcuterie corse, un canapé en skaï vendu pour du cuir, etc.

Un avocat spécialisé de votre région vous contacte et vous apporte son aide.

Trouver un avocat

Une intention frauduleuse de l'auteur

La tromperie est un délit intentionnel.

L'auteur doit avoir eu l'intention de frauder.

La tromperie peut avoir lieu :

  • entre un professionnel et un particulier,
  • entre deux professionnels ou deux particuliers dans le cadre d'un contrat onéreux.

Tromperie et falsification : marchandises concernées

Tromperie et falsification sont deux notions voisines, mais qui ne portent pas sur les mêmes marchandises ni sur les mêmes procédés.

DIFFÉRENCE ENTRE TROMPERIE ET FALSIFICATION

Caractéristiques Tromperie Falsification
Procédés Mensonge. Adultération : ajout ou suppression d'une chose à un produit.
Produits
  • Prestations de services.
  • Toutes marchandises.
  • Denrées alimentaires.
  • Médicaments.
  • Boissons.
  • Produits agricoles ou naturels.

La falsification est une tromperie incorporée à la marchandise.

À savoir : parmi les moyens de falsification, on peut noter le fardage qui consiste à couvrir des produits défectueux par des produits de meilleure qualité pour tromper le consommateur sur la qualité d'un lot.

Se défendre contre la tromperie sur marchandise

Le client victime d'une tromperie s'en aperçoit souvent quand il est trop tard.

Il peut porter plainte s'il a les preuves matérielles de la tromperie.

Si le préjudice financier est minime :

  • il peut alerter les services de la direction départementale de la protection des populations (DDPP),
  • cela peut permettre de faire cesser les agissements trompeurs et éviter d'autres victimes.

Répression de la tromperie et de la falsification : sanctions

Les tromperies sont souvent constatées par les agents de la répression des fraudes ou ceux des Douanes.

Tromperie et falsification sont équivalentes en matière pénale :

  • 2 ans de prison,
  • et 37 500 € d'amende.

En cas de circonstances aggravantes (danger pour la santé ou la sécurité), les peines sont doublées.

Un avocat spécialisé de votre région vous contacte et vous apporte son aide.

Trouver un avocat

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
BB
b. b.

fonctionnaire, retraité, droit de la consommation

Expert

JA
joël adolphe

retraité cadre bancaire

Expert

BL
brandy l.

office manager

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Vous cherchez un avocat ?

Besoin d'aide dans vos démarches ?

Demandez conseil à un avocat spécialisé !

Gratuit et sans engagement !



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.