Étiquetage des produits

À jour en Septembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

L'information du consommateur concerne :

Il n'y a pas une réglementation générale pour l'étiquetage des produits, mais des réglementations spécifiques selon les types de produits.

Information du consommateur : étiquetage des produits

Voici quelques éléments que l'on trouve sur les étiquettes de certains produits :

  • Mode d'emploi et conditions d'utilisation : quand certains produits sont susceptibles de porter atteinte à la sécurité ou à la santé des consommateurs, leur étiquetage fait l'objet d'une réglementation particulière.
  • Code-barres : il existe un système international de codification des produits de consommation courante qui permet une reconnaissance automatique des produits.
  • Marquage CE (Communauté européenne) : cette mention veut dire que la fabrication de ces produits respecte les normes de sécurité et des règles techniques européennes.
  • Étiquette de réduction : l'étiquette d'un produit vendu à prix réduit doit indiquer le prix réduit et le prix de référence (en cas de réduction sous forme de pourcentage, l'escompte n'est pas obligatoirement indiqué sur l'étiquette, mais le commerçant doit afficher l'information dans son commerce).

Un avocat spécialisé de votre région vous contacte et vous apporte son aide.

Trouver un avocat

Étiquetage des produits alimentaires : santé et sécurité

L'étiquetage des produits alimentaires est très surveillé pour assurer la sécurité des consommateurs.

Les mentions obligatoires sur l'étiquette

L'étiquetage des denrées alimentaires doit répondre aux obligations suivantes :

Étiquetage produits alimentaires : informations obligatoires
Nature Type de produit alimentaire et indication de l'état physique de la denrée (ex. en poudre, fumé, en morceaux).
Identité Ex. lait ½ écrémé.
Valeur énergétique moyenne
  • La valeur énergétique est exprimée en kilo/calories (kcal).
  • Les quantités de protéines, glucides et lipides, fibres et calcium sont indiquées en gramme (g) ou milligramme (mg).
Composition
  • Liste des ingrédients et quantité pour chacun d'entre eux.
  • En dessous de 5 g ou ml, l'indication de quantité n'est pas obligatoire, sauf pour les épices et les plantes aromatiques.
  • Les additifs doivent être indiqués ainsi que les allergènes, selon une liste établie par le Code de la consommation.
Quantité
  • Les marchandises préemballées sont exprimées en chiffres en utilisant comme unité de mesure :
    • le kilogramme ;
    • le gramme ;
    • le litre ;
    • le centilitre ;
    • le millilitre.
  • Cette mention doit être inscrite en caractères indélébiles, facilement lisibles et visibles.
Durabilité
  • La date limite de consommation pour les denrées microbiologiquement très périssables (ex. produits laitiers).
  • ou la date limite d'utilisation optimale « À consommer de préférence avant... ».
Mode d'emploi
  • Quand c'est une nécessité, le mode d'emploi est indiqué en français.
  • Ex. : mode de cuisson des pâtes.
Mode de fabrication ou d'obtention Ex. : lait UHT (ultra haute température) ou pasteurisé.
Lot de fabrication Cette information est indiquée dans un ovale : elle sert à identifier la marchandise, notamment en cas de produit non conforme.
Identification du pré-emballeur EMB + 4 chiffres suivis d'une lettre et du nom de l'entreprise.
Origine À compter du 1er janvier 2017 (et pour 2 ans, à titre expérimental), les distributeurs ont l'obligation d'indiquer l'origine de la viande et du lait sur les aliments transformés. Cet étiquetage doit indiquer le pays de naissance, d'élevage et d'abattage des animaux pour la viande, le pays de collecte, de conditionnement et de transformation pour le lait (décret n° 2016-1137 du 19 août 2016).

À noter : selon le décret n° 2015-447 du 17 avril 2015, la présence éventuelle d'allergènes doit être mentionnée depuis le 1er juillet 2015 sur les denrées alimentaires préemballées ou à proximité lorsqu'elles ne sont pas préemballées.

Étiquetage des produits : les signes de qualité des produits

Il existe trois modes de valorisation des produits alimentaires :

Étiquetage de la qualité des produits alimentaires
Origine
  • La mention d'origine d'un produit n'est pas une obligation. Cependant, à compter du 1er janvier 2017, les distributeurs ont l'obligation d'indiquer l'origine de la viande et du lait sur les aliments transformés. 
  • Elle est souvent indiquée pour souligner la qualité d'un produit.
Mentions valorisantes Sont autorisées les mentions suivantes :
  • montagne ;
  • fermier (ou produits de la ferme) ;
  • vins de pays ;
  • produits pays (pour les DOM).
Certification des produits Des signes officiels garantissent la qualité et l'origine des produits alimentaires :
  • label rouge (qualité supérieure) ;
  • appellation d'origine contrôlée (AOC) ;
  • indication géographique protégée (IGP) ;
  • spécialité traditionnelle garantie (attestation d'origine ou tradition) ;
  • agriculture biologique (qualité environnementale) ;
  • certification de conformité (respect d'un cahier des charges).

Bon à savoir : les mentions d'allégations nutritionnelles et de santé sont très encadrées. Ainsi, les propriétés de prévention, traitement ou guérison d'une maladie humaine sont interdites dans l'étiquetage des denrées alimentaires.

Un avocat spécialisé de votre région vous contacte et vous apporte son aide.

Trouver un avocat

Étiquetage des prix : validation du dispositif par le DGCCRF

Dès le 1er octobre 2017, les professionnels tels que les producteurs, fabricants, commerçants et agents immobiliers peuvent s'assurer du bon respect, au sein de leur entreprise, de la réglementation liée à l'étiquetage des prix en adressant une demande de conformité à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). 

En adressant une demande via un formulaire en ligne, les professionnels ont la possibilité de demander à la DGCCRF de se prononcer sur la conformité, eu égard à la réglementation applicable, de leurs dispositifs : 

  • d'étiquetage des prix ;
  • d'affichage des prix ;
  • de marquage des prix.

La demande doit être accompagnée de tout document permettant à la DGCCRF de confirmer ou non la validité de ces dispositifs (photos, dessins, plan...). 

Un avocat spécialisé de votre région vous contacte et vous apporte son aide.

Trouver un avocat

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
césar forletta

pose et fournitures d'antennes et paraboles | haute définition roussillon

Expert

fp
francis postiaux

retraité de bca expertise

Expert

BB
b. b.

fonctionnaire, retraité, droit de la consommation

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Vous cherchez un avocat ?

Besoin d'aide dans vos démarches ?

Demandez conseil à un avocat spécialisé !

Gratuit et sans engagement !



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !