Sommaire

Le Big Data est le plus grand défi informatique des années 2010-2020 et constitue un jalon de la révolution numérique. 

Penchons-nous ici sur la définition du Big Data.

Big Data : qu'est-ce que c'est ?

Le Big Data ou « mégadonnées » désigne l’énorme ensemble de données générées par l’usage des technologies numériques. Entreprises, réseaux sociaux, sites Internet : toutes les activités informatisées produisent des données.

Le nombre de ces données a augmenté de manière exponentielle ces dernières années.

Enjeux économiques du Big Data

Tous utilisent directement ou indirectement le Big Data. Ce développement présente deux enjeux majeurs : le stockage et l'analyse des données.

Stockage des données

L’enjeu de stockage des données de masse a conduit de nombreuses structures à évoluer afin de pouvoir répondre aux besoins des entreprises.

Logiciels, applications, bases de données : de nouveaux outils ont émergé grâce au Big Data, notamment le cloud computing qui permet aux entreprises de garder à portée de souris un grand nombre de données. 

Analyse des données

L’analyse du Big Data présente de grandes opportunités pour les entreprises. Elle contribue à dresser des tendances, des analyses financières, l’identification des comportements commerciaux des clients etc.

Par ailleurs, les algorithmes participent au travail d’analyse en sélectionnant par critère de pertinence, les données susceptibles ou non d’intéresser leur lecteur.

Big Data : les 3 V

En 2001, un rapport rendu par l’entreprise Gartner sur les enjeux du développement des données a proposé une analyse en trois points du phénomène de Big Data : volume, vitesse et variété.

Ces trois points expriment les difficultés que font naître les mégadonnées. Ils sont définis ainsi :

  • Vitesse : les données sont générées très vite, certains secteurs ont besoin d’une analyse en temps réel.
  • Volume : le volume des données augmente de manière exponentielle.
  • Variété : les données diffèrent de par leur contenu, mais aussi leur forme, leur structure, leur complétude.

Enjeux juridiques du Big Data

Sur le plan juridique, le Big Data nécessite que la loi Informatique et Libertés soit respectéeen ce qui concerne la collecte des données personnelles, le traitement des données et l’encadrement du transfert de données.

De plus, lesoutils développés dans le cadre du Big Data font l’objet d’une protection juridique spécifique, comme les bases de données, qui sont protégées par le droit d’auteur ou le cloud computing qui doit faire l’objet d’un contrat prévoyant des clauses relatives à la sécurité des données et à leur transfert en dehors de l’Union européenne.

Pour en savoir plus :